Ouvrir une franchise dans le secteur automobile : un secteur qui ne connaît pas la crise

Vous avez déjà rêvé d’ouvrir votre propre commerce ? Pour certains, cela en reste au stade du rêve car monter sa structure en solo peut sembler sinueux et complexe. La franchise apporterait une certaine sécurité tout en conservant l’indépendance tant recherchée. Encore faut-il se lancer dans un secteur porteur et rentable. Le marché de l’automobile semble répondre à ces critères. Décryptage. 


La franchise, un mode de fonctionnement qui séduit les entrepreneurs

Selon l’enquête sur la franchise réalisée chaque année par le groupe Banque Populaire, en partenariat avec et la Fédération Française de la Franchise, sur les 31% de Français intéressés par la création d’une entreprise, 38% privilégient la franchise.

En 2020, 1917 franchiseurs ont été comptabilisés par L’Observatoire de la Franchise. Autant d’entrepreneurs qui ont pu bénéficier du savoir-faire de leur franchiseur, de sa notoriété et de ses services d’accompagnement (Formation, Juridique, Marketing, Achats, etc.)  pour mener à bien leurs activités et développer leur chiffre d’affaires. 

67% des franchisés estiment même mieux résister à la crise COVID qu’un commerçant isolé (Enquête Annuel de la Franchise Kantar x Fédération Française de la Franchise). Un concept largement plébiscité par ses franchisés puisqu’ils sont 9 sur 10 à recommander le modèle de la franchise.


Capitaliser sur un marché automobile croissant 

En 2020, le secteur des services automobiles en franchise représentait 3 milliards d’euros.  Celui-ci s'est fait une place (3e) dans le top 5 des secteurs en nombre de points de vente, avec une augmentation de 6,2% en 2020 pour atteindre 9 110 établissements ouverts en France.

Par ailleurs, ce marché est porté par le boom des ventes de véhicules d’occasion constaté en France, qui a battu un nouveau record en 2021 : +13% selon AutoScout24. Une croissance qui semble profiter au secteur de la réparation et de l'entretien de véhicules.

Bien que l'activité du secteur ait été pénalisée lors du premier confinement (report des demandes d'entretien/réparation et des contrôles techniques), le rattrapage d'activité post-confinement, conjuguée au dynamisme du segment de la vente de véhicules d'occasion, a permis de limiter la baisse de chiffre d’affaires en 2020.

Le rebond d'activité du secteur en 2021 s'appuie sur plusieurs facteurs :

- l'allongement de la durée de vie des véhicules,
- la marginalisation du «do it yourself» : face à la technicité croissante des véhicules, les particuliers se contentent de l'entretien courant (vidanges, etc.). Les interventions plus sophistiquées sont de moins en moins accessibles à un non-professionnel.

Toutes les planètes sont alignées pour faire prospérer une activité en franchise, et d’autant plus en exerçant dans le secteur automobile.


Vous souhaitez obtenir plus d’informations au sujet de la franchise automobile ? Depuis plus de 20 ans, DELKO s’impose en véritable expert dans le domaine et accompagne aujourd’hui près de 100 garages automobiles en France. Un concept clé en main qui allie l’indépendance et la sécurité. Avec ou sans expérience professionnelle dans le secteur automobile, il est grand temps de vous lancer !